La visite post-exposition

A compter du 1er avril 2022, cette visite a lieu si le salarié qui bénéficie d’un suivi individuel renforcé cesse d’être exposé aux risques professionnels. Elle devra alors être organisée « dans les meilleurs délais » après cette cessation.
Il appartient à l’employeur de désigner les salariés concernés auprès du SPST. Le médecin du travail vérifie si les conditions sont bien réunies pour organiser une visite post-exposition.


Au terme de la visite, le médecin du travail remet au salarié un état des lieux de ses expositions aux facteurs de risques professionnels et le verse au dossier médical en santé au travail. Une surveillance post-exposition est mise en place en relation avec le médecin traitant si le médecin du travail constate une exposition du salarié à certains facteurs de risques professionnels ou que l’examen auquel il procède fait apparaître d’autres risques professionnels.