La visite médicale de fin de carrière

La visite médicale de fin de carrière

Pour quels salariés ?

  • Les salariés qui bénéficient ou ont bénéficié d’un suivi individuel renforcé de leur état de santé ;
  • Ceux qui ont bénéficié d’un suivi médical spécifique du fait de leur exposition à un ou plusieurs risques particuliers antérieurement à la mise en oeuvre du dispositif de suivi individuel renforcé (ex SMR : amiante, rayonnements ionisants, plomb, agents cancérogènes, certains produits chimiques…).

Qui en fait la demande ?

L’employeur, dès qu’il a connaissance du départ ou de la mise à la retraite du salarié, en informant le salarié.
Le cas échéant, le salarié au cours du mois précédant son départ en retraite, s’il estime pouvoir en bénéficier et n’a pas été avisé de la démarche engagée par l’employeur, en informant celui-ci.

Comment ?

Une fois informé, le Service de Santé au Travail détermine si le travailleur remplit les conditions requises et organise la visite.

Qui la réalise ?

Le médecin du travail, le bilan de fin de carrière pouvant être au préalable effectué par l’infirmier diplômé en santé au travail.

Quand ?

Avant le départ à la retraite si possible.

Objectifs :

  • Etablir un état des lieux des expositions à un ou plusieurs facteurs de risques professionnels, sur la base des informations contenues dans le dossier médical, des déclarations du travailleur et de celles des employeurs successifs,
  • Transmettre au médecin traitant le document assorti de préconisations et de toute information utile à la prise en charge médicale ultérieure,
  • Informer le travailleur sur les démarches à effectuer pour bénéficier du dispositif de surveillance postprofessionnelle prévu par la Sécurité Sociale.