Association des Services de Santé au Travail du BTP des Bouches-du-Rhône

Accueil > Qui sommes-nous ? > L'évolution du suivi individuel de l'état de santé des salariés > Le Suivi Individuel Adapté (SIA)

Qui sommes-nous ?

Le Suivi Individuel Adapté (SIA)

Pour quels salariés ? Les travailleurs handicapés, titulaires d’une pension d’invalidité, les femmes enceintes, allaitantes ou venant d’accoucher et les travailleurs de nuit.

La Visite d'Information et de Prévention Initiale (VIPI)

Qui en fait la demande ?L'employeur.

Qui la réalise ?L’infirmier(e) ou le médecin du travail ou l’interne en santé au travail.

Quand ?Dans un délai n’excédant pas 3 mois à compter de la prise de poste.
Pour les travailleurs de nuit : avant la prise effective de poste.

A l’issue de la VIPI ou à tout moment s'il le souhaite, le salarié handicapé ou titulaire d'une pension d'invalidité ou la femme enceinte, allaitante ou venant d'accoucher est orienté sans délai vers le médecin du travail, dans le respect du protocole. Cette nouvelle visite a notamment pour objet de proposer, si elles sont nécessaires, des adaptations du poste de travail ou l'affectation à un autre poste.

A l’issue de la VIPI, une attestation de suivi est délivrée au salarié et à l’employeur.

 

La Visite d'Information et de Prévention Périodique (VIPP)

Les salariés bénéficient, régulièrement, d'une Visite d'Information et de Prévention Périodique (VIPP).

Qui en fait la demande ?L'employeur.

Qui la réalise ?L’infirmier(e) ou le médecin du travail ou l’interne en santé au travail.

Quand ?Dans un délai n’excédant pas 3 ans entre deux rendez-vous pour les travailleurs handicapés, déclarant être titulaires d’une pension d’invalidité ou pour tout travailleur dont l’état de santé, l’âge, les conditions de travail ou les risques professionnels auxquels il est exposé le nécessitent.

Le + de l'ASTBTP 13 :
Pour les travailleurs de nuit : dans les 12 mois après la dernière Visite d’Information et de Prévention.*
Pour les autres travailleurs : dans les 30 mois après la dernière Visite d’Information et de Prévention.*

Objectif :

  • Assurer le suivi de la santé du salarié.

A l’issue de la VIPP ou à tout moment s’il le souhaite, le salarié handicapé ou titulaire d’une pension d’invalidité ou la femme enceinte, allaitante ou venant d’accoucher est orienté sans délai vers le médecin du travail, dans le respect du protocole. Cette nouvelle visite a notamment pour objet de proposer, si elles sont nécessaires, des adaptations du poste de travail ou l’affectation à un autre poste.

A l’issue de la VIPP, une attestation de suivi est délivrée au salarié et à l’employeur.

* Sous réserve des ressources médicales disponibles en 2017. Toute modification de la réglementation en vigueur entraînera une adaptation les années suivantes.


© ASTBTP 13, Association des Services de Santé au Travail du BTP des Bouches-du-Rhône - Plan du site - Crédits